Thèse soutenue

Effet d'un hydroperoxyde lipidique et des LDL oxydées sur les enzymes impliquées dans la libération de l'acide arachidonique des phospholipides plaquettaires

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Laurent Coulon
Direction : Catherine CalzadaMichel Lagarde
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biochimie
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Lyon, INSA

Résumé

FR  |  
EN

De nombreux travaux soulignent le rôle significatif des peroxydes lipidiques dans le risque vasculaire associé à certaines pathologies telles que le diabète. Ils pourraient notamment être impliqués dans l'hyperactivité plaquettaire observée dans les phénomènes d'athérothrombose. L'objectif de nos travaux a été d'étudier l'effet d'un stress oxydant, induit par des hydroperoxydes lipidiques endogènes ou des LDL modifiées, sur les voies de signalisation plaquettaire conduisant à la libération de l'acide arachidonique (AA) des phospholipides membranaires (PL) et à la formation d'un des métabolites proagrégants de l'AA, le thromboxane A2 (TxA2). Dans la première partie du travail, nous montrons que l'acide 12-hydroperoxy-eicosatétraénoïque (12-HpETE), hydroperoxyde dérivé de l'AA via la 12-lipoxygénase, active la p38 MAPK et l'un de ses substrats, la phospholipase A2 cytosolique (cPLA2α). Ces activations ont été mises en évidence par l'étude du niveau de phosphorylation de ces protéines, ainsi que par l'étude de la translocation de la cPLA2 du cytosol vers la membrane plasmique. Concomitamment à cette double activation, une diminution de la quantité d'AA estérifié dans les PL et une augmentation de la concentration de TxB2, catabolite stable du TxA2, ont été observées. De plus l'inhibition partielle de l'activité de la glutathion peroxydase favorise la formation endogène de 12-HpETE et résulte en une augmentation de la phosphorylation de la p38 MAPK. Par ailleurs, une activation de la p38MAPK a été observée dans les plaquettes issues de patients souffrant de diabète de type 2, pathologie associée à un stress oxydant. Dans la deuxième partie, nous montrons que des LDL oxydées ou glycoxydées in vitro, augmentent la phosphorylation de la p38 MAPK et de la cPLA2 et in fine la concentration basale de TxB2 plaquettaire. Par contre, les LDL natives ou glyquées in vitro sont sans effet sur les plaquettes. De plus, des LDL issues de patients diabétiques de type 2 tendent à activer la p38 MAPK plaquettaire et à augmenter la concentration basale de TxB2. En résumé, le stress oxydant, notamment dû au 12-HpETE ou à des LDL modifiées, active la cPLA2α via la phosphorylation de la p38MAPK et conduit à une formation accrue de TxA2. Il pourrait jouer un rôle non négligeable dans l'hyperfonctionnement des plaquettes sanguines observé dans certaines pathologies comme le diabète.