Thèse soutenue

Étude du composé ferromagnétique supraconducteur URhGe

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Frédéric Hardy
Direction : Jacques Flouquet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Grenoble 1

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse porte sur l'étude des propriétés physiques du composé ferromagnétique-supraconducteur URhGe. Il s'agit de la première étude menée sur des échantillons se présentant sous forme onocristalline dans des conditions expérimentales extrêmes: très basse température, très haute pression hydrostatique et fort champ magnétique. Dans un premier temps nous décrivons la cristallogénèse et les traitements thermiques associés nécessaires à l'obtention de cristaux présentant des transitions résistives supraconductrices étroites et complètes. Dans un second temps nous présentons le diagramme de phase (P,T) réalisé à l'aide de mesures d'aimantation, transport et calorimétrie. Contrairement à son homologue UGe2 la température de Curie croit quasi linéairement jusqu'à 129 kbar. Parallèlement lé température critique supraconductrice et le moment ordonné diminuent de façon monotone. Nous reportons également l'influence des défauts cristallins et la première tentative de mesure de courant critique. Ces résultats démontrent que l'état fondamental de ce composé est supraconducteur non conventionnel. Finalement nous présentons les premières mesures du second champ critique obtenues sur de! monocristaux de qualité différente. La présence des domaines magnétiques au sein du condensât supraconducteur s'illustre par un saut de Hc2 au voisinage de Tc. La valeur de Hc2 au zéro absolu ainsi que la forte anisotropie observée mettent en évidence que la symétrie du paramètre d'ordre correspond trés certainement à un état polaire de spin triplet. Néanmoins nos mesures ne nous permettent pas d'exclure totalement un état singulet dans l'approximation d'un couplage électron-phonon fort.