Thèse soutenue

Morcellement de l'espace de recherche en planification : étude théorique et utilisation pour le calcul d'heuristiques

FR
Auteur / Autrice : Yacine Zemali
Direction : Patrick FabianiMalik Ghallab
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Systèmes décisionnels
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Toulouse, ENSAE

Résumé

FR

Les techniques de planification les plus performantes utilisent toutes des heuristiques. Il est démontré que même GraphPlan est un planificateur heuristique. Nous partons du constat que les heuristiques actuelles trouvent leurs limites dans la difficulté des choix de prise en compte des interactions. Nous proposons une approche permettant de faire varier la proportion et la nature des interactions prises en compte au cours d’un calcul d'atteignabilité. Nos travaux reposent sur le morcellement de l’espace de recherche : certains planificateurs raisonnent au niveau des états atteignables à partir de l’état initial, le graphe parcouru par l’algorithme de recherche à pour nœuds des états individualisés. D’autres planificateurs, comme GraphPlan, développent un graphe nivelé dans lequel chaque niveau contient une liste de faits atteignables, représentant un ensemble d’états indifférenciés. Le morcellement est une vision intermédiaire dans la construction du graphe de planification : certains états sont complètement individualisés, alors que d’autres sont groupés par paquets. Il s’agit d’introduire une arborescence contrôlée dans un graphe de planification disjonctif. Nous présentons et formalisons tout d’abord cette technique. Nous proposons et analysons diverses stratégies de contrôle. Enfin, nous présentons l’utilisation de l’analyse d'atteignabilité réalisée par le morcellement dans le cadre du calcul d’une famille d’heuristiques. Certaines sont admissibles et permettent une résolution optimale, alors que d’autres permettent de résoudre les problèmes plus rapidement au détriment de la qualité des plans trouvés. Nous discutons les résultats obtenus afin d’analyser l'impact du morcellement.