Thèse soutenue

Etude expérimentale et simulation de soudures obtenues par procédé de frottement-malaxage (FSW) sur des alliages d'aluminium de la série 2000

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Philippe Heurtier
Direction : Frank Montheillet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences et génie des matériaux
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Saint-Etienne, EMSE
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université Jean Monnet (Saint-Étienne ; 1969-....)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le procédé de soudage par frottement malaxage (FSW) permet sans fusion de la matière l'assemblage de tôles aluminium de forte épaisseur. Les objectifs de cette étude étaient à travers une expertise de différents joints FSW, d'analyser l'influence des paramètres du soudage sur les principales caractéristiques de la soudure : dureté, microstructure, texture et état de précipitation afin d'établir des hypothèses sur la physique du procédé. Une modélisation thermomécanique, basée sur l'utilisation de trois champs de vitesse semi-analytique et la combinaison de deux sources de chaleurs, et microstructurale ont été mise en place afin de développer des outils de calcul capables de prévoir les caractéristiques des joints mais aussi de valider les différentes hypothèses réalisées lors de l'étude expérimentale. Parallèlement, à partir des résultats fournis par le modèle, des essais de torsion à chaud ont été effectués pour développer un moyen simple et rapide de prévision de la soudabilité d'un alliage.