Thèse soutenue

Changement structurel endogène et complexité : propriétés émergentes des dynamiques du travail, du capital et des salaires

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Arnaud Valence
Direction : Robert Delorme
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Paris, EHESS

Résumé

FR  |  
EN

La thèse traite de l'émergence en dynamique de l'emploi, des salaires et de l'investissement. La partie 1 traite de l'emploi et montre qu'il existe une co-évolution entre la dynamique rapide du taux de chômage et les dynamiques institutionnelles lentes de la protection de l'emploi et du taux de remplacement en France entre 1970 et 1990. La partie 2 traite des salaires et rend compte d'une co-évolution entre les salaires et la norme salariale, qui tour à tour régulante et régulée en France entre 1960 et 2000. La partie 3 développe un modèle d'investissement irréversible sous incertitude avec effets keynésiens, qui est ensuite agrégé macro-économiquement et simulé pour faire appraître des régimes d'investissement tour à tour stationnaires et non stationnaires (semi-stationnaires). L'unité méthodologique de la thèse réside dans l'application de la complexité de second ordre : chaque forme d'émergence est traduite par une articulation d'approches antagoniques : historicisme et structuralisme (partie 1), rationalité économique (individualisme) et norme sociale (holisme) (partie 2), cycle stationnaire et tendance non stationnaire (partie 3).