Thèse soutenue

Etude des processus cognitifs impliqués dans la différenciation des émotions chez l'agneau (Ovis aries)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Lara Bousquié
Direction : Isabelle Veissier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biologie fondamentale et appliquée. Éthologie cognitive
Date : Soutenance en 2004
Etablissement(s) : Clermont-Ferrand 2

Résumé

FR

Se préoccuper du bien-être des animaux en élevage suppose de leur reconnaître le statut d'êtres sensibles doués d'émotions. Néanmoins, l'étude des états affectifs chez l'animal est mal acceptée par la communauté scientifique. Dans le but de développer une étude objective des émotions chez l'animal, nous proposons un cadre conceptuel inspiré des théories développées récemment en psychologie cognitive. Le vécu émotionnel est inféré à la fois de l'évaluation faite par l'individu de la situation à laquelle il est confronté, et des réponses comportementales et physiologiques concomitantes à cette évaluation. Nous avons développé une approche sur les ovins qui consiste 1-à identifier les critères d'évaluation accessibles aux agneaux et à isoler les réponses spécifiques à chacun de ces critères, puis 2-à explorer la modulation de ces réponses selon des combinaisons de critères pour tenter de comprendre la différenciation des émotions. Nous avons montré que les agneaux évaluent chaque événement auquel ils sont confrontés selon son caractère soudain et non-familier, selon l'écart de correspondance entre cet événement et leurs propres attentes, et selon le degré de contrôle qu'ils peuvent exercer sur l'événement. Certains critères induisent des réponses physiologiques et comportementales concomitantes caractérisant une réponse émotionnelle. C'est le cas de la soudaineté, de la non-familiarité et de la non-correspondance aux attentes. Le caractère prévisible ou non d'un événement ne semble pas avoir été perçu par les agneaux. Nous avons également montré que la combinaison des critères de soudaineté et de non-familiarité avait un effet synergique sur les réponses émotionnelles. L'étude des capacités d'évaluation des animaux permet donc de mieux décrypter leurs émotions. Il est nécessaire d'identifier les combinaisons de critères d'évaluation qui induisent des modifications spécifiques sur le couplage comportemental et physiologique