Thèse soutenue

La gestion de l'eau à Dar Es-Salaam (Tanzanie) : Défaillance institutionnelle et réponses citadines

FR
Auteur / Autrice : Valérie Messer
Direction : Jean-Luc Piermay
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Université Louis Pasteur (Strasbourg) (1971-2008)

Résumé

FR  |  
EN

C'est en tant que révélateur de la gestion urbaine que l'eau est abordée dans cette thèse. L'eau est un besoin vital pour la vie, de ce fait elle suscite de nombreuses mobilisations. Par conséquent l'étude de la gestion de l'eau permet de rendre compte des dynamiques urbaines en particulier dans une ville où le service de distribution de l'eau est défaillant. Dar Es-Salaam souffre en effet d'un sous-équipement global et l'eau n'apparaît plus comme un facteur d'urbanisation. Face à cette carence, le secteur de l'eau et de la gestion urbaine sont acculés à des réformes (privatisation et décentralisation). Parallèlement des initiatives nombreuses émergent du " bas " de la société. Ces initiatives d'ordre individuel ou collectif ont fait l'objet d'enquêtes menées dans six quartiers de la ville qui ont permis d'identifier des processus d'individuation, d'autonomisation et d'intégration. De cette atomisation gestionnaire et de la diversité des processus d'accès à l'équipement résultent une gestion fortement spatialisée génératrice de nouvelles discontinuités au sein de la ville. Par ailleurs, les réformes entérinent ces inégalités en réappropriant les initiatives locales et en favorisant la gestion communautaire des équipements, renforçant ainsi l'archipellisation.