Thèse soutenue

Etude du rôle des oligodendrocytes dans le développement postnatal du cervelet

FR
Auteur / Autrice : Ludovic Collin
Direction : Emiliana Borrelli
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Université Louis Pasteur (Strasbourg) (1971-2008)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Mots clés libres

Résumé

FR  |  
EN

Les cellules gliales du système nerveux central ont des fonctions nombreuses et variées dont la phagocytose (cellules de la microglie et astrocytes), la migration neuronale (glie radiale), la formation de la barrière hémato-encéphalique (astrocytes) et la myélinisation des axones (oligodendrocytes (OLs)), (). Mon travail de thèse fut d'étudier l'implication des OLs dans le développement postnatal du SNC. Dans ce but, nous avons utilisé une lignée de souris transgéniques générée au laboratoire, les souris MBP-TK. Chez ces animaux, il est possible d'éliminer de manière sélective les OLs en division grâce à l'injection systémique d'un analogue de nucléoside, le FIAU. La première étape de mon travail fut de caractériser l'expression du transgène MBP-TK dans tout le lignage oligodendrocytaire. J'ai également montré que les OLs sont des acteurs majeurs du développement postnatal du cervelet. Dans la seconde partie de mon travail, j'ai montré que le SNC de souris a la capacité de reproduire le processus de myélinisation après élimination des OLs durant la première semaine de vie postnatale. Ces données démontrent la surprenante plasticité des OLs et du tissu nerveux. Enfin, j'ai montré que lorsque le processus de rémyelinisation est accompagné par un entraînement physique, il est possible d'observer une amélioration du phénotype moteur engendré par la myelinisation retardée. L'ensemble de mes résultats élargi nos connaissances sur le rôle des OLs in vivo en assignant des nouvelles fonctions à ces cellules.