Thèse soutenue

Les représentations catégorielles chez les personnes présentant une déficience intellectuelle : organisation et mise en oeuvre

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Zdenka Gavornikova-Baligand
Direction : Michel Deleau
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Rennes 2

Résumé

FR  |  
EN

"@Dans le cadre théorique de la catégorisation, nous avons étudié le double aspect, organisationnel et fonctionnel, de l'activité de catégorisation chez les adultes déficients intellectuels. Pour cela, nous avons comparé, dans une série d'expérimentations, les performances de ces sujets avec celles des adultes non déficients d'une part et des enfants non déficients du même niveau d'efficience intellectuelle d'autre part. Deux types d'expérimentations ont été mises en place. Les unes visaient à examiner l'existence, au sein de la mémoire à long terme des sujets déficients intellectuels, de trois liens catégoriels (" schématique ", " case à remplir " et " taxonomique ") dont la mise en place, au cours du développement, est régie par une décontextualisation progressive des connaissances. Les autres visaient à examiner la mise en œuvre de ces liens dans une situation où les sujets devaient traiter intentionnellement l'information catégorielle. Les résultats qui ont été obtenus lors de ces expérimentations indiquent que l'organisation catégorielle des connaissances des adultes déficients intellectuels est similaire à celle des adultes non déficients et meilleure que celle des enfants non déficients. En revanche, lorsqu'il s'agit d'utiliser cette structuration pour traiter intentionnellement l'information catégorielle, les adultes déficients présentent des difficultés importantes par rapport à leurs pairs non déficients. Ces résultats indiquent que la déficience intellectuelle n'obère pas la mise en place des structurations catégorielles mais qu'elle se caractérise par un déficit fonctionnel de l'activité de catégorisation. L'ensemble des résultats conforte notre hypothèse générale et ouvre des perspectives en terme d'analyse des différences interindividuelles, du diagnostic et des interventions"