Thèse soutenue

Système tridimensionnel d'aide à la navigation et au traitement endovasculaire en temps réel pour dispositif d'angiographie interventionnelle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-Noël Vallée
Direction : Jean-Luc Moretti
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique. Génie biologique et médical
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Paris 13

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Pour traiter un anévrisme intracranien, le neuroradiologue interventionnel pénètre dans la boîte crânienne à partir d'un abord vasculaire périphérique, en faisant naviguer, sous contrôle de l'imagerie angiographique, des microcathéters et matériels, à l'intérieur des vaisseaux du cerveau jusque dans l'anévrisme afin de l'occlure. Dans sa pratique, il tire profit de l'angiographie numérisée équipée d'une fluoroscopie haute définition et de l'angiographie rotationnelle permettant la reconstruction tri-dimensionnelle des images de référence initialement acquises dans un plan de référence, et, aux limites de l'imagerie 3D acquise par angiographie rotationnelle n'ayant qu'un intérêt diagnostique, pré- et /ou post-thérapeutique. Le travail de recherche présenté dans cette thèse, est né de l'ambition de concevoir et développer un système tri-dimensionnel, amélioré par rapport à tout ou partie de cette problématique, d'aide au guidage ou à la navigation endovasculaire sous imagerie. Le procédé selon l'invention recalcule et affiche de manière dynamique, automatique, interactive et en temps réel en fonction du paramétrage du dispositif d'angiographie, soit des volumes et/ou des images de projection de volume, à partir du volume de référence de la région d'intérêt initialement reconstruite à partir des images acquises par angiographie rotationnelle, soit des volumes et/ou images résultant de la mise en correspondance par superposition, soustraction ou fusion des volumes et/ou images ainsi recalculés, avec l'image (ou volume) de scopie active de paramétrage correspondant, ce qui permet à l'utilisateur, à tout instant en cours d'intervention, d'optimiser ses décisions et stratégies thérapeutiques, la navigation de ses instruments et matériels, le contrôle de son geste thérapeutique et l'évaluation des résultats thérapeutiques. Les conséquences attendues sont d'une part, une amélioration de l'efficacité et de la sécurité de l'intervention, et, d'autre part, une diminution des temps d'intervention et d'irradiation, et des quantités de produit de contraste. Brevet français du 05/03/02 avec extension internationale PCT N°FR03/01075 du 04/04/03.