Thèse soutenue

Les pouvoirs du langage : ontologie, sophistique et psychanalyse

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Franck Richez
Direction : François Laruelle
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette étude, qui souligne la continuité des oeuvres de Platon et d'Aristote avec la structure paradoxale du Poème éléatique, marque comment une anthropologie réfractaire aux singuliers et une conception de la cité tributaire d'une politique d'ostracisme, imprègnent l'ontologie. Elle révèle l'affinité de cette dernière avec une théorie du langage contre laquelle son épanouissement s'inscrit pourtant en faux et montre ainsi que l'inachèvement qui la caractérise jugule en fait sa contradiction intrinsèque. Elle propose ensuite, sans oblitérer les différences respectives de la sophistique et de la psychanalyse, d'éprouver leur affinité afin de situer le discours analytique dans une tradition tout en appréciant en quoi la dimension éthique qu'il inaugure offre l'opportunité de pondérer les topoi sophistiques, et donc de raviver ce haut lieu de la pensée occidentale.