Thèse soutenue

Les frontières du partage : relations interethniques et approches de l'Islam : discours et pratiques de migrantes d'Afrique du Nord et de leur filles

FR
Auteur / Autrice : Simona Tersigni
Direction : Catherine Quiminal
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Lettres, sciences humaines et sociales
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Paris 7
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Catherine Quiminal, Farhad Khosrokhavar, Alessandro Dal Lago, Véronique de Rudder, Danielle Juteau

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette recherche examine la construction sociale de la différence ethnique en France du point de vue de la relation entre groupes sociaux. Ce travail aborde des modes de regroupements et d'appartenance qui caractérisent aujourd'hui la société française à partir d'un ensemble de pratiques et de représentations ayant trait au corps et aux "territoires" d'appartenance de femmes migrantes originaires d'Afrique du Nord et de leurs filles nées et/ou scolarisées en France. La démarche inductive de ce terrain mené en région parisienne autant dans les domiciles des interviewées que dans des associations (d'accompagnement scolaire, de jeunes musulmanes sportives en foulard, ou organisant des voyages - surtout en Belgique) ainsi que dans des commerces - des boucheries notamment - marchés, squares de quartier, "hammam", a mis à jour les stratégies de sujets individuels et collectifs. Cela a également permis de construire une nouvelle lecture de marqueurs ethniques tels que le "hijâb", la virginité et la consommation de viande "halal". La culture est une ressource de négociation dans les rapports sociaux : elle en constitue une partie intégrante visant à re-qualifier l'islam lui-même, tout en permettant l'établissement de la distance avec les majoritaires. Nous concevons la "frontière ethnique" non seulement comme une ligne - bien que mouvante (F. Barth) - mais aussi comme un espace fragile d'interaction entre l'auto-perception minoritaire et l'hétéro-définition majoritaire, comme un interstice où les sujets agissant manifestent et expriment des conflits normatifs de proximité sur des marqueurs de distance, ainsi que des accommodements articulés aux rapports de genre.