Thèse soutenue

Le sphinx, de l'Antiquité au Romantisme : étude sur la constitution d'un mythe poétique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Lise Revol-Marzouk
Direction : Pierre Brunel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature et civilisation comparées
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Paris 4

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail étudie la constitution, de l'Antiquité au Romantisme, d'un mythe littéraire du sphinx à partir de la convergence formelle et symbolique de deux figures homonymes: le sphinx égyptien, monument sacré, d'une part; la sphinx hellénique, monstre légendaire, d'autre part. Originellement distinctes, ces figures tendent progressivement à se confondre dans une réflexion métapoétique portant sur les conditions de représentation littéraire de l'énigme universelle. Le sphinx, en sa forme syncrétique, se fait ainsi l'emblème d'une conception symbolique de l'univers et du livre, hiéroglyphes offerts au déchiffrement d'Œdipes herméneutes. L'ambivalence de la figure, référent visible de Gizeh ou mythème caché de la fable thébaine, détermine alors deux régimes de représentation différents: l'allégorie, qui, du Moyen Age à la Renaissance, illustre explicitement le sens symbolique du sphinx; le mythe, qui, à l'époque romantique, le scèle dans la trame métaphorique du texte, énigme poétique.