Thèse soutenue

Ted Hughes lecteur de Shakespeare

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Vincent Broqua
Direction : François Laroque
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Langues, littératures anglaises et anglo-saxonnes
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Paris 3

Résumé

FR  |  
EN

À partir de documents des archives Hughes à Emory University, cette thèse explore la lecture du poète national britannique par Hughes. Dans son édition de 1949 des œuvres de Shakespeare et dans ses anthologies shakespeariennes, le poète fragmente le texte du Barde. Il tend au contraire à le lire de façon systématique dans ses écrits critiques. La fragmentation et le système forment le paradigme de la lecture de Hughes. Sa lecture systématique alimente ses écrits biographiques où Shakespeare l'aide à relire son mythe personnel et à revenir sur sa carrière de poète. Cependant, les échos shakespeariens constituent une autre manière d'inscrire la présence parfois occulte de Shakespeare dans son texte. De plus, Hughes réinterprète le langage de Shakespeare dans ses blasons, sa poésie de la dissection et dans sa langue contaminatrice et allitérative. Sa confrontation aux textes shakespeariens s'est toute sa vie résumée à une exploration des relations entre les textes poétique et dramatique.