Thèse soutenue

Conception de systèmes sur composant par partitionnement de graphes de flots conditionnels de données

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Laurent Capella
Direction : Michel Auguin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Nice

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'explosion de la complexité des systèmes embarqués sur un composant rend très difficile la prise de décisions et la recherche de compromis. En effet, les concepteurs de systèmes doivent faire face à un nombre croissant de choix techniques pour implémenter et optimiser ces systèmes dans des temps impartis de plus en plus réduits. On assiste à un accroissement des coûts de conception directement liés à l'écart qui se creuse entre les besoins grandissants en matière d'aide à la conception, et l'évolution trop lente des outils commerciaux. La définition de cycles de conception efficaces implique la mise en oeuvre de méthodes de conception pour simplifier la prise de décisions au niveau système. Ainsi, le choix des différents composants architecturaux et le partitionnement des fonctions du système sur ces composants est un problème majeur. Il y a classiquement deux grandes classes de méthodes pour aborder ce problème suivant que l'on considère des applications orientées contrôle ou des applications orientées flots de données. Ce mémoire de thèse présente une méthode qui opère sur un graphe de flots conditionnels de données. Celui-ci est bien adapté pour représenter les applications de traitement du signal sans toutefois faire entièrement abstraction de la partie contrôle qui gère le séquencement de ces traitements. La méthode proposée opère en deux étapes. Elle effectue tout d'abord l'analyse logique et l'extraction des états de l'application afin d'identifier des états critiques particuliers, nommés états premiers. Puis, en fonction du nombre et de la complexité de ces états, la méthode les partitionne en les analysant, soit de manière incrémentale, soit de manière globale.