Thèse soutenue

Etude du mécanisme et de la régulation de la rotation corticale dans l'oeuf de xénope

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Yannick Marrari
Direction : Evelyn Houliston
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Nice

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

La rotation corticale dans l'œuf de xénope établit le centre organisateur de l'embryon. La translocation du cortex par rapport au cytoplasme commence lorsqu'un réseau sous cortical végétatif de microtubules dont l'extrémité + est dirigée dans la direction de la translocation se met en place. Le cortex est déplacé par l'action de moteurs moléculaires dépendants des microtubules, les protéines de la famille de la kinésine (Kinesin Related Proteins) et de la dynéine cytoplasmique. La participation des KRP au mécanisme de la rotation corticale a été démontrée par l'injection dans l'œuf d'un anticorps inhibiteur des KRP qui a provoqué l'inhibition de la rotation corticale, la désorganisation du réseau sous cortical de microtubules et une perturbation du comportement des microtubules du réseau. La participation de la dynéine a d'abord été suggérée par l'observation que l'inhibition des KRP in vivo n'arrêtait pas le mouvement des microtubules. L'inhibition du mouvement des microtubules, réactivé sur cortex isolés par la perfusion d'ATP et extraits interphasiques d'œuf de xénope, provoquée par l'ajout d'anticorps anti-dynéine conbiné avec l'anti-KRP a conforté cette hypothèse. L'injection précoce de la dynamitine, un inhibiteur des transports dynéine dépendants, a perturbé l'organisation du réseau de microtubules tandis que l'injection tardive de dynamitine ne pertubait pas la translocation du cortex. Ces résultats indiquent que la dynéine transporte les microtubules jusqu'au cortex puis maintient le réseau de microtubules au début de la rotation corticale. Ensuite la dynéine n'est plus nécessaire indiquant que les KRP transportent le cortex sur les microtubules du réseau.