Thèse soutenue

La problématique du développement durable insulaire à travers l'exemple des îles du sud-ouest de l'Océan Indien

FR
Auteur / Autrice : Virginie Le Mouël-Conte
Direction : Jean-Marie Rainaud
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Droit et économie du développement
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Nice
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Institut du droit de la paix et du développement (Nice)

Résumé

FR

Le développement durable est devenu, depuis 1992, le but vers lequel tendent les pays de notre planète. Les Etats insulaires, en tant qu' " espaces finis ", offrent un terrain d'étude privilégié pour comprendre tous les obstacles qui se dressent sur la route vers le développement durable et toute la difficulté à se mettre sur la bonne voie pour améliorer les conditions d'existence des générations présentes et futures. Les obstacles essentiels sont d'ordre environnemental (réchauffement climatique, perte de biodiversité, dégradation des zones côtières, amenuisement des disponibilités en eau, dégradation des sols), social (pauvreté, chômage, acculturation), économique (secteur primaire dominant, industrialisation limitée, effets négatifs du développement touristique poussé) et politique (instabilité, faiblesse des institutions, corruption, clientélisme). Pour enrayer une situation qui a tendance à se dégrader, tous les acteurs du développement durable doivent se mobiliser. Les institutions internationales et régionales, de par leurs capacités financières et techniques importantes, ont le devoir d'appuyer les Etats. Ces derniers gardent une place centrale dans la mesure où ils ont la charge de l'élaboration et de la mise en œuvre des politiques de développement de leur pays. La société civile (citoyens, entreprises, organisations non gouvernementales) a aussi un rôle majeur consistant d'une part, à faire pression sur les politiques et autres acteurs, et d'autre part, à œuvrer du mieux possible (utilisation rationnelle de l'eau, des sources d'énergie, pratique du recyclage) pour améliorer les conditions d'existence des générations présentes et futures.