Thèse soutenue

Sections efficaces de production de particules chargées légères entre 50 et 150 MeV : analyse de 208Pb(p, x pcl) à 135 MeV et synthèse des mesures réalisées

FR
Auteur / Autrice : Ghyslain Riviere
Direction : Philippe EudesFerid Haddad
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique nucléaire
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Nantes
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale sciences et technologies de l'information et des matériaux (Nantes)
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Nantes. Faculté des sciences et des techniques

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

De nombreux travaux liés au problème de la gestion des déchets nucléaires ont été réalisés ces dernières années. Dans le cadre des études menées sur les systèmes hybrides, plusieurs programmes expérimentaux ont été lancés depuis 1996. Parmi ceux-ci, une vaste campagne de mesures de nouvelles données nucléaires, dans la gamme d'énergie 50-150 MeV et portant sur les noyaux Fe, Pb et U, a été entreprise pour permettre l'amélioration du pouvoir prédictif des codes théoriques. Ce travail porte sur des mesures de sections efficaces de production de particules chargées légères lors de réactions induites par protons sur cibles de 208Pb, 238U et 56Fe à 135 MeV. Après avoir décrit le dispositif expérimental, la méthode d'analyse des données est explicitée. Les résultats obtenus sont ensuite présentés et comparés à différents codes théoriques. Enfin la dernière partie est consacrée à un bilan des mesures réalisées pour différents canaux de réactions à 63, 96 et 135 MeV.