Thèse soutenue

Influence des facteurs environnementaux sur le comportement de fourragement chez le rat : structure physique et disponibilité en nourriture

FR
Auteur / Autrice : Vincent Arcis
Direction : Didier Desor
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Neurosciences
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Nancy 1
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques

Résumé

FR  |  
EN

Selon la Théorie du Fourragement Optimal, un animal cherche sa nourriture selon les coûts et bénéfices associés à cette quête. De nombreuses études suggèrent que la récompense énergétique est balancée par le risque de prédation (RP). Ainsi, l'utilisation d'information données par des indices indirects du RP comme la structure physique du milieu peut donner un avantage séléctif à un animal. Nous avons étudié le fourragement du rat de laboratoire dans un labyrinthe expérimental; il nous a permis de faire varier deux paramètres environnementaux, nourriture disponible et structure physique. Dans une 1ère expérience, les rats pouvaient choisir entre deux zones différant par la densité de "couvert". Dans une 2ème expérience, les deux zones ne différaient que par la densité de nourriture disponible. La 3ème expérience croisait les deux paramètres. Les parcelles "couvertes" sont exploitées préférentiellement (exp. 1) et les rats fourragent plus dans les parcelles riches en nourriture (exp. 2). La dernière expérience montrent un "tradeoff" partiel. Les décisions de fourragement semblent dépendre du besoin de sécurité plus que de la quantité de nourriture, au moins lorsque les animaux ne sont pas privés fortement de nourriture.