Thèse soutenue

Évaluation de nouvelles techniques diagnostiques en présence d'un gold standard imparfait et méta-analyses

FR
Auteur / Autrice : Christophe Combescure
Direction : Jean-Pierre Daurès
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biostatistique. Épidémiologie, économie de la santé, prévention
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Montpellier 1
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Montpellier I. Faculté de médecine (1896-2014)

Mots clés

FR

Résumé

FR

L'objectif des meta-analyses est de synthetiser les resultats provenant de plusieurs etudes. Dans le cadre de l'evaluation de techniques diagnostiques, une telle synthese est representee par une courbe sroc (summary receiver operating characteristic). Nous presentons une revue des methodes d'estimation des courbes sroc et nous les etendons aux donnees appariees. Etant donnee l'evolution technologique, de nouveaux tests diagnostiques peuvent etre meilleurs que les tests de reference actuels (gold standard). La methodologie statistique classique est incapable de traiter cette problematique car elle suppose que le gold standard est parfait. L'introduction des modeles a classes latentes dans l'evaluation des tests diagnostiques permet, sous certaines conditions, de se passer d'un gold standard ou d'en estimer les performances. Une revue de ce type de modeles est presentee, ainsi qu'un modele original pour deux tests ordinaux eventuellement dependants. Les possibilites d'utilisation de ces modeles dans les meta-analyses sont brievement decrites. Une evaluation medico-economique au long cours de l'interet d'un outil de pre-screening dans la prise en charge de l'osteoporose est egalement presentee. Elle est basee sur une modelisation markovienne partiellement observee de la prise en charge des patientes.