Thèse soutenue

Évolution des Archaeorthoptera (Insecta: Neoptera) du paléozoïque supérieur au mésozoïque inférieur : diversité taxonomique, disparité morphologique, paléoécologie

FR
Auteur / Autrice : Olivier Béthoux
Direction : Jean GaltierAndré Nel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Paléontologie
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Paris, Muséum national d'histoire naturelle
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la nature et de l'Homme - Évolution et écologie (Paris ; 1995-....)
Jury : Président / Présidente : Philippe Janvier
Examinateurs / Examinatrices : Jörg W. Schneider, Georges Gand
Rapporteurs / Rapporteuses : Xavier Martinez-Delclos, Michael S. Engel

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les premières 'crises' concernant les insectes ailés, du Carbonifère supérieur au Trias moyen, sont étudiées d'après le clade super-ordinal Archaeorthoptera. Nous proposons des homologies de nervation alaire, une taxonomie révisée et une hypothèse de phylogénie. La diversité taxonomique est étudiée à partir d'un décompte des espèces connues. La disparité morphologique est étudiée d'après les types de vol et les appareils de stridulation. Au passage Carbonifère - Permien, la diversité taxonomique spécifique relative des Orthoptera passe de 5 à 70%, ce qui semble lié aux modifications des biotopes contemporains. Le passage Permien - Trias est marqué par l'extinction de l'ordre Caloneurodea, ayant une forte disparité morphologique. Au Trias, les groupes possédant un appareil de stridulation (Ensifera et Titanoptera) ont une forte diversité taxonomique. L'évolution des Archaeorthoptera a été marquée par des modifications des biotopes et par des innovations apparues au sein de ce groupe.