Thèse soutenue

Décision médicale et rationalité : l'incertitude d'une action

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Philippe Bizouarn
Direction : Dominique Folscheid
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Université de Marne-la-Vallée (1991-2019)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Acte consistant à faire un choix éclairé entre différentes possibilités, la décision médicale est le résultat d’un jugement que le médecin porte sur cette situation concrète et incertaine constituée par la rencontre avec le patient, et ne peut se ramener à une procédure formelle reliant diagnostic et prescription. Ce travail s’attachera, dans ce contexte d’action, à repérer les contraintes liées à la décision: le patient, être intime et être social, le médecin, pris dans un savoir représenté par les données acquises de la science et un savoir-faire destinés à concilier l’universel et le particulier, la société, exigeant efficacité et justification de nos actes. Ensuite, la notion d’incertitude sera abordée, par l’intermédiaire d’une analyse critique des essais cliniques, en décrivant leur construction, la possibilité de leur synthèse, afin de savoir ce que signifiera, pour la pratique médicale, leur utilisation systématique comme instrument de preuve. Enfin, la question de la rationalité de la décision médicale sera posée, en confrontant une rationalité instrumentale caractérisée par l’emploi des meilleurs moyens pour atteindre une fin définie, et une rationalité procédurale, que l’Evidence-Based Medicine semble adopter en partie. Une autre rationalité devra être construite, en mettant en perspective les faits d’expérimentation dans le domaine pratique, supposant qu’un passage est possible entre ce que la méthode scientifique a permis, dans un contexte d’explication d’un monde théorique construit, et ce que l’expérience a rendu visible, dans un contexte de compréhension de ce qu’attend de nous le patient