Thèse soutenue

Ambiguïtés dans les langages visuels d'interrogation spatiale et précision topologique des bases de données spatiales

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Franck Favetta
Direction : Robert Laurini
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'information géographique
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Université de Marne-la-Vallée (1991-2019)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'outil informatique et l'information spatiale, comme les Systèmes d'Information Géographiques, sont de plus en plus accessibles à tous, en particulier à des utilisateurs non-experts. Ce constat implique pour les interfaces un besoin grandissant de convivialité. Dans le domaine de l'interrogation spatiale, les langages visuels sont très prometteurs. Cependant, ils se heurtent à d'importants problèmes d'ambiguïtés qui les rendent difficilement utilisables. Concernant le pouvoir d'expression spatial, certaines requêtes peuvent nécessiter une précision topologique supérieure à une description des relations des couples d'objets. Ces problèmes sont liés et le pouvoir d'expression topologique peut aussi rencontrer des problèmes d'incohérence. Dans le but de pallier ces problèmes, une taxonomie des ambiguïtés a été réalisée et des solutions ont été testées auprès d'utilisateurs potentiels. Une notion de modèles topologiques ternaires a aussi été introduite. En particulier, un modèle nommé 27-Intersections, qui étend un modèle topologique existant, permet d'apporter une grande précision entre trois régions et assure la cohérence de leurs relations. Au-delà des langages d'interrogation, les modèles ternaires sont utiles à la description d'images, notamment à la description d'images médicales où un modèle a été appliqué. L'intégration du modèle des 27-Intersections dans OpenGIS a été proposée