Thèse soutenue

Maturation des cellules dendritiques en contexte allogénique et identification d'un antigène mineur d'histocompatibilité restreint par le CMH de classe II

FR
Auteur / Autrice : David Laurin
Direction : Dominique RigalAssia Eljafaari
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Immunologie
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Lyon 1

Résumé

FR

La 4e de couverture indique : "Nous montrons, ici, que la réaction allogénique est capable d'activer les cellules dendritiques (DC) via la sécrétion de cytokines pro-inflammatoires. En effet, les peaux de patients atteints de maladie du greffon contre l'hôte (GvHD) n'ont plus de cellules de Langerhans dans l'épiderme et acquièrent l'expression de marqueurs des DC matures dans le derme. Ce résultat a été confirmé dans un modèle in vitro sur le plan phénotypique et fonctionnel. Les DC nous ont aussi permis de produire des clones T spécifiques d'un antigène mineur d'histocompatibilité lié au sexe (H-Y). Des lignées B-EBV-LCL transfectées par des gènes H-Y ou chargées par des peptides nous ont permis d'identifier le gène DBY et l'épitope restreints par HLA-DQB1*0501 ou HLA-DQB1*0502. Les clones T issus de deux fratries différentes utilisent un réarrangement du TCR qui présente d'importantes similitudes. Notre méthodologie pourrait favoriser la caractérisation d'antigènes immunodominants. Ces travaux présentent un intérêt dans les programmes de thérapie cellulaire et de greffes de cellules souches hématopoïétiques. "