Thèse soutenue

Contrainte aigüe et stratégie de réponse chez le rat : comportement et sommeil

FR
Auteur / Autrice : Sarah Mercier
Direction : Raymond CespuglioAlain Buguet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biologie
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Lyon 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

L'application d'une contrainte aigue͏̈ entraîne des modifications comportementales et endocriniennes à court et moyen terme. Nous avons étudié, chez le rat, la cinétique d'apparition de ces altérations en fonction de l'intensité de la contrainte appliquée et du décours temporel séparant l'application de la contrainte et l'analyse comportementale. Vingt-quatre heures après l'exposition à la contrainte, les altérations comportementales, objectivées dans un test de conditionnement lumineux aversif, sont fonction de l'intensité du stresseur : majeures en cas de chocs électriques, modérées en cas de contention de 30 minutes. La suppression de la période de 24 heures de récupération ne conduit pas à une altération majeure du comportement 2 heures après l'exposition à la contrainte mais influence la réponse développée au cours du même test appliqué 6 jours après. Ces résultats ont conduit à l'étude de la réponse polysomnographique avant et après l'application de la contrainte. Le classique rebond de sommeil paradoxal post-stress a été retrouvé chez les animaux ayant un faible taux de sommeil paradoxal basal mais n'a pas été retrouvé chez ceux ayant un fort taux de sommeil paradoxal basal. Ces résultats sont discutés à la lumière du concept de l'allostasie, prenant en compte à la fois la vie de l'animal et sa capacité de réaction et l'apprentissage suite à la contrainte.