Thèse soutenue

Anodonta cygnea, espèce sentinelle ? Analyse de marqueurs biochimiques potentiellement indicateurs de contamination par les pesticides

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sophie Robillard Létard
Direction : Marc Laulier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biophysiologie des organismes et des populations
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Le Mans

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail s’inscrit dans une démarche de validation du mollusque bivalve Anodonta cygnea comme organisme sentinelle des milieux dulçaquicoles. Ce travail porte sur l’étude de marqueurs biochimiques susceptibles de répondre de manière spécifique à une pollution par des pesticides. L’activité cholinestérasique a été plus particulièrement analysée. L’analyse des réponses de deux autres marqueurs biochimiques (activité catalasique et glutathion S-transférasique) a également été entreprise. Nos conclusions montrent que l’utilisation simultanée de plusieurs biomarqueurs ne permet pas d’établir de lien entre la pésence de contaminant et les effets biologiques observés. En l’état actuel de nos connaissances, nous estimons que les résultats obtenus ne permettent pas d’utiliser Anodonta cygnea comme organisme sentinelle dans le cadre d’une approche multibiomarqueurs.