Thèse soutenue

La place de l'étranger dans la "nouvelle" Afrique du Sud : la réforme d'une politique de l'immigration : 1986-2002

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Aurelia Segatti-Kazadi Wa Kabwe
Direction : Claude Brissac-Féral
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Anglais, Science politique
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : La Réunion

Résumé

FR  |  
EN

Se détachant volontairement de la majorité des analyses sud-africaines surtout axées sur l'évaluation et la prescription de politique publique, cette thèse observe le travail politique et les représentations de l'étranger présentes chez les acteurs du cadre décisionnel. Après avoir exposé le fonctionnement de la politique à deux vitesses qui a prévalu tout au long du 20e siècle, une lecture du processus de réforme législative lancé à partir de 1994 est proposée, identifiant les réseaux d'acteurs, leurs stratégies et leurs répertoires discursifs. En dépit d'une mise en conformité constitutionnelle et de la création d'un régime de protection des réfugiés, le statu quo l'emporte. Les contraintes du contexte national et régional, la persistance de pratiques coercitives, la consolidation de l'identification national/étranger et l'existence de représentations criminalisant les migrants africains en particulier sont autant d'éléments qui restreignent le champ de manoeuvre gouvernemental.