Thèse soutenue

Sondage du sous-sol martien par un radar basse-fréquence depuis un satellite en orbite basse : analyses physiques et préparation des données

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-François Nouvel
Direction : Wlodek Kofman
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Astrophysique et milieux dilués
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015)

Résumé

FR

En Juin 2003, l'Agence Spatiale Européenne a lancé la sonde Mars Express, intégrant le radar MARSIS destiné à sonder le sous-sol martien et détecter glace et eau liquide. Nos objectifs étaient d'effectuer une analyse physique de la mesure, et de préparer la future réduction des données. Pour ce faire, une simulation informatique du signal reçu par le radar a été développée à partir des mesures MOLA de la surface de Mars. De part la faible rugosité du sol, la simulation utilise la Méthode des Facettes, modélisant la surface par une série de plans tangents de 500m de côté. La simulation intègre une interface dans le sous-sol et les effets de l'ionosphère sur le signal radar. Nous présentons les résultats obtenus et testons les traitements prévus à bord de la sonde et au sol. Nous montrons notamment la forte différence entre les échos de surface des hémisphères Nord et Sud. Les paramètres orbitaux du satellite sont simulés, ce qui nous permet en outre d'aider la planification de la mission.