Thèse soutenue

Modélisation de la Fluorescence Induite par Laser saturée à trois niveaux sur le radical CH. : validation expérimentale sur des flammes laminaires

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Bich Ngoc Tran
Direction : Jean-Pierre Martin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique, Énergétique
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Châtenay-Malabry, Ecole centrale de Paris
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire d'énergétique moléculaire et macroscopique, combustion (Gif-sur-Yvette, Essonne)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Cette thèse présente le développement de la fluorescence induite par laser (LIF) sur le radical CH, son adaptation et son utilisation dans les flammes laminaires prémélangées et non- prémélangées à contre-courant CH4-air et C3H8-air. En analysant les différents schémas utilisables pour la fluorescence induite par laser, la spectroscopie et les caractéristiques du radical CH, nous avons défini une des stratégies d'excitation/détection la mieux adaptée pour effectuer la mesure de CH dans les flammes étudiées. Un nouveau modèle pour la LIF à trois niveaux sur le radical CH, qui est lié avec la stratégie choisie, est établi. Le choix d'une technique de mesure impliquant trois niveaux électroniques a rendu nécessaire une étude du quenching de CH à pression atmosphérique. Une étude expérimentale préliminaire a été effectuée sur une flamme de diffusion à contre-courant CH4/air pour valider nos choix et la stratégie d'excitation et de détection choisie. Enfin, les mesures de PLIF (fluorescence induite par plan laser) de CH sont présentées. Les résultats expérimentaux sont présentés en comparaison avec les résultats obtenus par les calculs numériques, l'accord entre théorie et expérience est assez bon pour la largeur des profils CH dans les flammes.