Thèse soutenue

Les protéines Swi6 et Ssl3 sont nécessaires à la cohésion des chromatides soeurs chez la levure Schizosaccharomyces Pombe

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-François Maure
Direction : Jean-Paul Javerzat
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques et médicales. Biologie-Santé
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Bordeaux 2

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Chaque fois qu'une cellule se divise, les deux cellules filles doivent recevoir un lot complet de chromosomes. Les deux chromatides soeurs répliquées sont maintenues associées par le complexe cohésine. Pour contrecarrer la tension induite par l'attachement bipolaire, le complexe cohésine est enrichi aux centromères. Chez S. Pombe, Swi6 est une protéine constitutive de l'hétérochromatine centrométrique. J'ai démontré que Swi6 est nécessaire à la cohésion des chromatides soeurs aux centromères mais pas au niveau des bras de chromosome via un recrutement des cohésines par l'hétérochromatine. Ce travail démontre que l'hétérochromatine est nécessaire à la cohésion aux centromères. Le gène ss13 identifié au laboratoire code pour une nouvelle protéine. J'ai démontré que ss13 est un gène essentiel à la cohésion des chromatides soeurs en permettant l'association des cohésines aux chromosomes. Ss13 agit pendant la phase S, vraisemblablement en amont des facteurs d'établissement de la cohésion.