Thèse soutenue

La variance textuelle dans "La naissance du jour" de Colette : processus d'écriture

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Assia Benabid
Direction : Claude Condé
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences du langage. Didactique et sémiotique
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Besançon
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Franche-Comté. UFR des Sciences du langage, de l'homme et de la société

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

A partir d'une orientation basée sur la genèse des manuscrits, la thèse interroge le texte de La Naissance du Jour -1928- (Texte édité/Manuscrit/Revue de Paris) de Colette ainsi que sa biographie en cherchant un sens à l'acte d'écrire. Cette recherche analyse les variations textuelles dans la perspective d'un texte littéraire polysémique qui produit de nouvelles lectures et fait douter d'un sens définitif. Il y a plus de chances de saisir le sens dans le mouvement de l'écriture que dans le figement du texte. Les variantes que propose Colette témoigne de ses incertitudes par rejet, ajout ou reprise. C'est bien ici que l'on s'aperçoit que l'invention de l'écriture est un travail sur le langage. Il y a donc une dynamique qui se crée, le sens est produit en faisant éclater le sens premier. Ce travail s'appuie sur l'outil informatique et statistique pour proposer de nouvelles hypothèses et affiner la recherche. L'analyse est complétée par les approches critiques de l'œuvre de Colette