Thèse soutenue

Croissance crânienne et éruption dentaire d'Ursus arctos (Mammalia, Carnivora) : application aux sites du Mont Ventoux (Brantes, Vaucluse)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Bernadette Ayache-Donat
Direction : Evelyne Crégut-Bonnoure
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Quaternaire : géologie, paléontologie humaine, préhistoire. Paléontologie humaine et odontologie évolutive
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Aix-Marseille 2

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

L'étude d'abondants restes crâniens et dentaires d'Ursus arctos découverts dans 4 cavités holocènes du Mont Ventoux (brantes, Vaucluse, France) a permis d'évaluer le nombre d'individus, de leur attribuer un âge, ou un sexe pour les adultes. 76 oursons, 8 juvéniles et 24 adultes, plus de femelles que de mâles, ont été identifiés. Les différences et l'évolution des os crâniens lors de la croissance ont été étudiés. Le développement entre 4 moi et le stade adulte n'est pas uniforme. Le crâne s'allonge, plus particulièrement au niveau de la face et ne s'élargit que très peu, la largeur du neurocrâne s'effectuant rapidement. C'est à partir du stade juvénile que se développent le museau et l'arrière crâne. L'examen des dents et de leurs alvéoles a permis de préciser le nombre de générations des prémolaires antérieures à la P4 et d'établir la formule dentaire suivante :I1 I2 I3 C d1 (P2) P3 M1 M2 et I1 I2 I3 C d1 (P2) (P3) M1 M2 M3. La comparaison des Ours bruns du Mont Ventoux avec les populations fossiles et actuelles montre qu'ils étaient nettement plus grands que ceux des Pyrénées et de l'Italie mais plus petits que les Ours bruns du Pléistocène ou de l'Europe centrale.