Thèse soutenue

Saussure, un système de paradoxes : langue, parole, arbitraire, inconscient

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Akatane Suenaga
Direction : Michel Arrivé
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences du langage
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le présent travail a pour objectif d'approfondir la conception de la langue chez Saussure et de localiser la place de cette notion par rapport aux autres concepts de sa théorie. Il consiste à examiner quelques dualités parfois contradictoires ou impénétrables qui définissent la langue saussurienne ou les notices contigue͏̈s. Notre travail se divisera en trois parties. Dans la première partie, nous interrogerons un couple de concepts saussurien "langue sociale/langue individuelle". Que deviendrait la communication si la langue était individuelle ? Ainsi, nous examinerons la langue par rapport au problème de la communication. Dans la deuxième partie, nous considérerons le problème de l'absence de la linguistique de la parole chez Saussure. La conception de la langue saussurienne est-elle si statique et refermée sur elle-même qu'on le dit ? Nous examinerons trois théories de la "parole", à savoir la théorie du discours chez Benveniste, la théorie de la phrase chez Bally et la théorie de la performativité chez le philosophe Austin, et les confronterons à la langue saussurienne. . .