Thèse soutenue

Philippe Soupault, poète surréaliste

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sabine Protais
Direction : Claude Leroy
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Lettres modernes
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Partant du constat paradoxal que le passage de Philippe Soupault au coeur du surréalisme fut bref mais qu'il alimenta les propos de l'auteur de 1943 à 1990, nous avons mis en évidence la manière dont le poète reécrit cette histoire. C'est après la seconde guerre mondiale qu'il entreprend de se forger un double, celui du poète surréaliste, lui qui délaissa sa propre poésie s'attacha avec un certain succès, à se faire reconnaitre comme témoin. A travers son oeuvre, et au delà des portraits qu'il dresse, se profile le visage de celui qu'il aurait souhaité être à jamais - à ses yeux et à ceux de son lecteur -le poète surréaliste des débuts, celui des "Champs magnétiques" personnage légendaire qu'il crée de sa plume. Ses récits de mémoire sont à la fois un plaidoyer où il prend sa propre défense, des dizaines d'années après son exclusion du mouvement surréaliste, et un réquisitoire envers ce même mouvement, coupable selon lui d'avoir déformé la pureté du surréalisme originel dont il demeure le garant et qu'il s'emploie à définir. . .