Thèse soutenue

La question de l'identité ethnique et la formation de l'Etat-Nation au Mozambique : le cas des Sena de la Vallée du Zambeze

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Luis Tomas Domingos
Direction : Pierre-Philippe Rey
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Paris 8

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le Mozambique est arrivé à l'indépendance avec un double passé, pré-colonial et colonial, et, par conséquent, avec une double expérience pour ce qui concerne les solutions relatives à la question d'identité ethnique et la formation de l'Etat-Nation. L'Etat-Nation actuel est un produit hérité de la conception arbitraire du pouvoir colonial qui n'a pas pris en considération les "identités" des unités sociales existantes au Mozambique. Il n'est reste pas moins un sentiment d'embarras et d'insatisfaction lorsqu'on veut expliquer les concepts d'ethnie, d'Etat-Nation, ou même de classe sociale. Cela provient tout d'abord de la nature propre de l'expérience historique de l'Occident, à partir de laquelle ces concepts et notions ont été forgés. Il y a une inadéquation entre l'Etat et l'environnement social et culturel dans lequel baigne la majorité de la population mozambicaine. La différentiation des groupes sociaux à travers des caractéristiques ethniques, régionaux, etc. , se traduit parfois en fragmentation et stratifications sociales, dans lesquelles certains groupes sont identiques, malgré souvent des intérêts distincts. La question de l'identité ethnique, chez les Sena de la Vallée du Zambèze, est un phénomène complexe, multidimensionnel et controversé. Cependant, les ethnies dans toute leur diversité créatrice, sont les artisans de l'histoire et font partie intégrante de la société mozambicaine. Nous croyons à un champ d'intégration conciliatoire dans l'ordre de l'équilibre social. Les ethnies ne sont ni une limite, ni contraire à l'Etat, mais leurs valeurs sont nécessaires pour la formation de l'Etat -Nation mozambicain.