Thèse soutenue

Conservation traditionnelle des calligraphies et des peintures chinoises montées en rouleaux, à partir des textes de la dynastie Ming (1367-1644)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Camille Schmitt
Direction : Flora Blanchon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire de l'art et archéologie
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Paris 4

Résumé

FR  |  
EN

La conservation des peintures et des calligraphies montées en rouleaux est étudiée au travers des sources de la dynastie Ming qui révèlent leur préoccupation pour les matériaux et la préservation des œuvres. L'étude technique du papier, de la soie, des adhésifs, de l'encre, des couleurs et celle de l'art du montage montre grâce aux textes la pérennité d'un vocabulaire spécialisé, mais surtout le classicisme de l'esthétique Ming qui devient la référence. Lorsque les œuvres sont abîmées, le restaurateur les traite selon des procédés relevant de la conservation " curative ". Cependant, la tradition chinoise valorise davantage les méthodes de conservation préventive, préconisant l'utilisation de produits insectifuges et fongicides, elle insiste sur les précautions de manipulation, d'exposition et de rangement qui relèvent de la responsabilité du collectionneur.