Thèse soutenue

L'évolution et le symbolisme de l'image royale dans l'Inde ancienne et l'Asie centrale du IVe siècle av. J. -C. Au Ve siècle ap. J. - C. D'après les données numismatiques mises en parallèle avec les arts plastiques et la glyptique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Christine Vigouroux-Sachs
Direction : Osmund Bopearachchi
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire de l'art et archéologie
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Paris 4

Résumé

FR  |  
EN

À partir de collections de monnaies de l'Asie centrale et de l'Inde du Nord-Ouest portant l'image royale, il nous a semblé que celles-ci pouvaient être analysées non seulement sur le plan historique mais qu'elles pouvaient en outre être révélatrices du pouvoir qui les émet et les diffuse. La période qui s'étend du IVème avant au Vème siècle après J. -C. Représente un champ d'investigations intéressant parce que ces pays sont traversés par des invasions successives venant de l'ouest comme de l'est. La présente étude considère les monnayages d'un point de vue iconographique : elle s'attache d'abord à retracer la ligne évolutive de l'image royale, les mécanismes qui ont conduit à son apparition, les jeux des rencontres, des imitations et des influences. En Inde ou en Asie centrale, l'image royale monétaire fait son apparition sous l'impulsion étrangère d'abord achéménide puis grecque, avant d'être adoptée par les populations nomades et beaucoup plus tardivement par les souverains indiens. Cette étude tente de décoder le message royal diffusé par l'intermédiaire de ces pièces. La division thématique des types royaux permet de dégager les principaux axes du message politique visant à légitimer le pouvoir en soulignant l'aptitude du roi à être un guerrier victorieux, un garant de la prospérité et un vicaire des dieux.