Thèse soutenue

Le Jewish messenger et l'immigration juive d'Europe orientale aux États-Unis 1870-1902 : solidarités et antagonismes intercommunautaires

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Annie Krief-Ousset
Direction : Serge Ricard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études du monde anglophone
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Paris 3

Résumé

FR  |  
EN

De 1880 à 1910, près de deux millions et demi de Juifs russes et 55 000 Juifs roumains émigrèrent aux Etats-Unis. L'ampleur de cette émigration, ses caractéristiques devaient soulever nombre de problèmes pour la communauté juive américaine, qui comptait à peine 200 000 personnes en 1870. Pendant trente ans, ses membres se mobilisèrent, agirent, afin de mettre en place les structures qui devaient permettre l'intégration des exilés. Souvent accusés d'indifférence, voire d'hostilité à l'encontre des nouveaux immigrants, les Juifs américains firent pourtant preuve d'une générosité et d'un engagement intenses dans un contexte général souvent défavorable : crises économiques récurrentes, résurgences d'antisémitisme, émergence d'un mouvement restrictionniste qui devait aboutir à la fermeture des portes de ce qui fut, pour l'ensemble du monde, "un refuge pour les opprimés". C'est à travers l'étude du Jewish Messenger, journal fondé à New York en 1857 par Samuel Myer Isaacs, que nous avons étudié le mouvement de solidarité intercommunautaire. . .