Thèse soutenue

Aimé Pallière (1868-1949) : itinéraire d'un chrétien dans le judai͏̈sme : Catherine Signorello épouse Poujol

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Catherine Poujol
Direction : Catherine NicaultAnnette Becker
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Résumé

FR

Cette biographie est la fresque d'un siècle de relations judéo-chrétiennes. Catholique moderniste, Pallière oeuvre dans le judai͏̈sme sans jamais se convertir. Le "noachisme" est, selon son maître le rabbin Benamozegh, la religion de l'avenir: les Juifs en seront les prêtres et les lai͏̈cs des autres monothéismes, les fidèles. Il se donne comme mission de faire redécouvrir leur religion aux israélites français. Il réforme le judai͏̈sme en créant l'Union libérale israélite, devient prédicateur de la synagogue Copernic et tente de rendre sionistes les jeunes Juifs en dirigeant l'UUJJ de 1926 à 1935. Le peuple hébreu reconstitué, il faut acheter sa terre et il dirige aussi le Fonds national juif (KKL). Cette action s'accompagne d'un tissus de relations entre les rabbins, les catholiques et les protestants, Pallière servant de pont. Cette thèse montre que le dialogue entre Juifs et chrétiens était donc bien instauré avant que la Shoah n'occulte toutes ces avancées.