Thèse soutenue

Education familiale et performances scolaires des enfants de milieu populaire

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Youssef Tazouti
Direction : André Flieller
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Nancy 2

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les disparités sociales de réussite scolaire occultent trop souvent la forte variabilité interindividuelle des performances scolaires que l'on observe à milieu socio-économique constant. En particulier, nombreux sont les enfants de milieu populaire qui obtiennent de bonnes ou très bonnes performances scolaires. Cette thèse se propose d'étudier la contribution de l'éducation familiale à ces différences de performance en milieu populaire ainsi que d'étudier comment s'organisent les dimensions de cette éducation, qui, dans les travaux antérieurs, ont été considérées séparément et non pas conjointement comme ici. Deux études empiriques ont permis de mettre à l'épreuve un modèle théorique explicatif des performances scolaires : d'une part, l'analyse secondaire des données de l'enquète 20 ans après (Flieller et al. 1995) et, d'autre part, une recherche nouvelle portant sur 128 familles de milieu populaire et leur enfant scolarisé en C. E. 2. Les données recueillies sont étudiées au moyen du logiciel LISREL. Selon les sous-modèles considérés, le pourcentage de variance expliquée varie de 40 à 60%. Les résultats confirment partiellement l'hypothèse selon laquelle l'influence du milieu socioculturel sur les performance scolaires est médiatisée par l'éducation familiale. La thèse présente d'autres résultats portant sur les relations entre les aspects manifestes et latents de l'éducation familiale ainsi que sur les dimensions de l'éducation familiale liées aux performances scolaires de l'enfant. La discussion porte notamment sur la spécificité ou l'absence de spécificité de l'éducation familiale en milieu populaire.