Thèse soutenue

Un diplomate aux origines de la raison d'état : René de Lucinge

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Gaëlle Arpin-Gonnet
Direction : Nicole Dockès-Lallement
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire du droit et des institutions
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Lyon 3

Résumé

FR

René de Lucinge, ambassadeur du duc de Savoie à la cour d'Henri III de 1585 à I 588, puis signataire du traité de Lyon, le 17janvier 1601, rédige, au plus fort de la guerre des trois Henri et un an avant la Ragion di Stato (1589) de Giovanni Botero, son ouvrage politique majeur Naissance, Durée et Chute des Estats (1588). Il élabore une théorie de la conservation des Etats en réponse aux événements qui ravagent le royaume de France et dont il est un témoin privilégié : les guerres de religions. Alors qu'il tente de dessiner les contours d'une " bonne raison d'Etat ", il perçoit dans le système politique ottoman des éléments jugés rationnellement nécessaires à la conservation et à l'accroissement de la puissance de l'Etat. Néanmoins, s'il fait de cet Empire un modèle concurrentiel des Romains, il n'en forme pas moins le projet d'une union de l'Europe chrétienne contre le Turc. Cette croisade lancée contre le seul et véritable ennemi, l'infidèle, doit pacifier ta chrétienté et unir les intérêts divergents des Etats. Lucinge, après Machiavel et bien avant Botero, reconnaît que seul l'intérêt dicte la conduite des princes : "Les actions des Princes s'esmeuvent et s'esbranlent par deux principalles causes: asçavoir, l'honneur et le pmffit; et que la consideration de l'honneur s'esgard, le plus souvent, soubs le pretexte du bien de leurs affaires. Nous nous attacherons donc seulement au proffit, que nous pouvons nominer interest ".