Thèse soutenue

Preuves d'analyse et de sécurité en cryptologie à clé secrète

FR
Auteur / Autrice : Marine Minier
Direction : Thierry BergerHenri Gilbert
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Mathématiques
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Limoges
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse s'intéresse, pour l'essentiel, à deux des principaux aspects de la cryptologie symétrique, à savoir la cryptanalyse et l'étude des preuves de sécurité des algorithmes de chiffrement par blocs. Une attaque contre un schéma de signature à clé publique est également présentée. Après avoir décrit dans une première partie les principales techniques de conception et d'analyse d'algorithmes de chiffrement par blocs, nous développons, dans une deuxième partie, trois cryptanalyses réalisées durant cette thèse. La première est une attaque nommée cryptanalyse stochastique menée sur une version à huit étages de l'algorithme Crypton, candidat de l'Advanced Encryption Standard (AES). La seconde cryptanalyse, qui constitue une amélioration de l'attaque dite par saturation, concerne une version à sept étages de l'AES. Nous développons enfin une attaque contre le schéma de signature à clé publique SFLASH utilisant une faiblesse particulière des paramètres de ce schéma. La troisième partie est consacrée aux preuves de sécurité des algorithmes de chiffrement par blocs dans le modèle dit de Luby et Rackoff. Après avoir décrit les notions de base nécessaires à la compréhension de telles preuves, en nous appuyant principalement sur les travaux de J. Patarin et S. Vaudenay, nous présentons de nouveaux résultats de sécurité prouvée obtenus sur deux variantes du schéma de Feistel.