Thèse soutenue

L'enseignant et sa doublure : qualifications et division du travail aux marges du système éducatif

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marie-Christine Le Floch
Direction : Jean-Claude Rabier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Lille 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Le statut des enseignants en France, est emblématique d'un modèle social d'emploi où le sujet est préservé des méfaits du salariat. L'évolution du rapport salarial entraîne la perte d'autonomie du système éducatif et une vision économique qui s'impose dans la gestion des budgets et des personnels. Mais peut-on dissocier le problème macro-social des qualifications certifiées de l'évolution concrète des qualifications individuelles en acte des enseignants ? Deux typologies permettent l'analyse des relations entre les deux déclinaisons du concept de qualification : les enseignants types et les enseignants complémentaires, ou doublures. Trois populations représentent ces derniers : les titulaires mobiles des écoles, les titulaires sur zone de remplacement du secondaire et les agrégés ou certifiés à l'Université. Ils constituent une catégorie sociologique qui révèle des logiques de carrière, des qualités indivuelles et différentielles, des modes particuliers d'intégration professionnelle. Dans la division du travail entre les enseignants typiques et les "doublures" ces derniers participent au maintien des qualifications certifiées que l'on ne peut dissocier des qualifications individuelles en acte, ce qui a des conséquences théoriques et politiques.