Thèse soutenue

L'agriculture anglaise et la protection de l'environnement : du conflit d'intérêts au mariage de raison : évolution des attitudes du début des années 1980 au début du vingt et unième siècle

FR
Auteur / Autrice : Jean-Luc Hoarau
Direction : Richard Tholoniat
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études anglophones
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Le Mans
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université du Maine. Faculté des lettres et sciences humaines

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Avant la fin des années 1970, les questions agri-environnementales furent rarement un sujet de conflit entre fermiers anglais et défenseurs de l'environnement et ne constituèrent pas un argument électoral de poids. Les aides à l'agriculture étaient jugées indispensables pour parvenir à l'autosuffisance alimentaire nationale et les effets de la pollution agricole sur l'environnement étaient encore mal connus et difficiles à évaluer. Les protestations des écologistes étaient parfois trop faibles et souvent trop isolées pour être convaincantes. Les premiers grands conflits virent le jour à la fin des années 1970 et pendant les années 1980. Même si le mouvement écologiste ne put alors rivaliser avec le puissant lobby agricole, il parvint à faire valoir ses arguments auprès du gouvernement et du public. Pendant les années 1990, les fermiers prirent conscience qu'ils ne pouvaient plus mettre en avant les arguments du passé : l'ère du productivisme était terminée. Les écologistes, de leur côté, comprirent qu'il fallait désormais voir l'environnement dans son contexte économique et social, et rechercher davantage à convaincre plutôt qu'à imposer. Même si les mentalités sont longues à évoluer, il semble que les divers acteurs s'orientent vers un mariage de raison.