Thèse soutenue

Etude expérimentale de la biorestauration in situ de sédiments marins contaminés par du pétrole brut

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Stéphane Le Floch
Direction : Pierre Le Corre
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie marine
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Brest

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

La biorestauration de sédiments marins contaminés par du pétrole brut a été étudiée lors de deux éxpérimentations in situ avec pour objectifs d'examiner l'intérêt de mettre en oeuvre une fertilisation et une oxygénation combinées d'un sédiment à caractère vaseux et d'en vérifier l'innocuité sur des organismes tests, et aussi d'évaluer les effets de deux formulations de fertilisant sur la cinétique de biodégradation d'un hydrocarbure contaminant un littoral sableux. Les résultats obtenus ont montré l'ambiguité de la fertilisation, l'importance de l'oxygénation et que l'efficacité d'un agent de biorestauration dépend étroitement de la nature de substrat contaminé ainsi que des paramètres environnementaux. L'efficacité de la biorestauration, en tant que technique d'intervention suite à une pollution par hydrocarbures, n'est plus à démontrer et elle apparaît comme une technique de "finition" afin d'éliminer le pétrole restant une fois les opérations de nettoyage conventionnelles achevées.