Thèse soutenue

État et coutumes électorales dans l'Oaxaca (Mexique) : réflexions sur les enjeux politiques du multiculturalisme

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : David Recondo
Direction : Daniel Bourmaud
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences politiques
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Bordeaux 4
Jury : Président / Présidente : Daniel Bourmaud
Examinateurs / Examinatrices : Daniel Bourmaud, Christian Gros, Odile Hoffmann, Guy Hermet, Pierre Sadran, Daniel-Louis Seiler
Rapporteurs / Rapporteuses : Christian Gros, Odile Hoffmann

Mots clés

FR

Résumé

FR

Étude sur la genèse et la mise en oeuvre d'une politique de reconnaissance des coutumes indiennes dans l'état de Oaxaca, au Mexique. L'analyse porte sur les deux pôles de la politique locale : le centre (gouvernement, législateurs, partis politiques, etc. . ) et la périphérie (autorités municipales et communautaires, organisations indiennes etc. ). Dans un premier temps nous étudions ce qui a pu amener le pouvoir central à légaliser des modes coutumiers de désignation des autorités municipales qu'il a utilisés, pendant des decennies, pour assurer un monopole électoral du parti dominant le PRI (Parti révolutionnaire institutionnel). Nous montrons que l'officialisation des coutumes électorales et l'interdiction faite aux partis politiques d'intervenir dans les élections locales des municipalités dites "d'us et coutumes", renvoie à une stratégie de contrôle du changement politique. . .