Thèse soutenue

Tourisme et loisirs dans les parcs nationaux tunisiens : L'exemple du parc national de l'Ichkeul

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Selma Zaïane
Direction : Gérard Richez
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance en 2002
Etablissement(s) : Aix-Marseille 1
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Provence. UFR des sciences géographiques et de l'aménagement

Mots clés

FR

Résumé

FR

Le premier parc national tunisien a été créé en 1977, suivi par six autres durant les années 1980 à 1994. Un huitième est en cours de création. Ces espaces conçus suivant une conception internationale gardent une spécificité tunisienne. Jalousement conservés durant leurs premières années de mise en place, ils ont été ensuite ouverts au public. Ce dernier visite en nombre croissant ces aires protégées, principalement dans un cadre récréatif plutôt que par une réelle motivation de découverte de leurs richesses patrimoniales naturelles et culturelles. Il en résulte une atteinte à ces milieux. Il devient donc d'autant plus important de bien connaître la nature de la fréquentation touristique et récréative de ces sites fragiles. Les plans d'aménagement et de gestion, en cours de conception, doivent bénéficier de données statistiques, et prévoir la mise en place d'outils nécessaires pour de meilleurs suivis scientifiques des différentes activités réalisées au sein et autour des parcs nationaux tunisiens. La complexité du cas du parc national de l'Ichkeul peut servir de modèle pour la constitution d'une équipe pluridisciplinaire intégrant les populations locales dans la valorisation touristique et récréative de ces sites. La valorisation des parcs nationaux dans le cadre de la diversification du tourisme et des loisirs en Tunisie permettrait non seulement de rentabiliser les efforts de protection de ces sites, engagés depuis plusieurs années, mais elle offrirait surtout l'occasion de faire collaborer enfin les populations locales, et donc de mieux leur faire prendre conscience de l'importance d'une conservation durable de ces sites.