Thèse soutenue

Dynamiques de trois villes moyennes du sud Viet Nam : Can Tho, Da Lat et Nha Trang

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Viola Oehler
Direction : Guy Jalabert
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Toulouse 2

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

En 1986, le gouvernement vietnamien lance une politique de réformes dont les principaux éléments sont une libéralisation économique, l’ouverture du pays aux étrangers et l'abolition des contrôles de mouvements de la population. Ces réformes ont profondément transformé la société et le territoire vietnamiens. Ho Chi Minh-Ville, qui polarise une grande partie de tous ces mouvements, s'est affirmée comme métropole économique du sud et du pays entier. Dans ce contexte général, objet de la première partie du présent mémoire, que deviennent les villes moyennes méridionales ? Dans une démarche comparative les villes de Can Tho, Da Lat et Nha Trang sont analysées d'abord dans leur environnement régional et dans leurs relations avec la métropole méridionale. La configuration territoriale régionale est fort différente pour chacune : Can Tho se situe dans le delta du Mékong, Da Lat est une station d'altitude sur les Hauts Plateaux centraux et Nha Trang est sise sur le littoral de la Mer de Chine méridionale. Leurs fonctions régionales sont variables, entre autres selon les relations qu'elles entretiennent avec Ho Chi Minh-Ville. Ensuite l'étude des fonctionnements internes de ces villes moyennes révèle les dynamiques qui transforment actuellement l'espace urbain. Ces dynamiques sont elles-mêmes expression du changement sociétal, marqué par un processus de stratification sociale. Enfin à travers la confrontation de toutes ces mutations citadines avec les pratiques de gestion urbaine – essentiellement aux mains d'un appareil politique et administratif lourd et à fonctionnement hiérarchique – et avec les visions futures urbaines, apparaissent la divergence des logiques qui opèrent aujourd'hui dans les villes moyennes. Bien qu'insuffisante pour une généralisation valable pour l'ensemble des villes de province, la comparaison des situations locales des villes de Can Tho, Da Lat et Nha Trang dans les années 1990 vise à clarifier la notion de ville moyenne dans le contexte vietnamien actuel.