Silicium intrinsèque et dopé in situ déposé amorphe par SAPCVD puis cristallisé en phase solide

par Peter Münster

Thèse de doctorat en Électronique

Sous la direction de Tayeb Mohammed-Brahim.

Soutenue en 2001

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Ce travail est consacré à la fabrication de couches de silicium polycristallin non dopé et dopé in situ avec de l'arsenic et du bore dans un nouveau réacteur SAPCVD (sub-atmosphéric pressure chemical vapor deposition). Le silicium est déposé amorphe et ensuite cristallisé en phase solide. Une première partie de la thèse décrit la mise au point du réacteur de dépôt et les modifications apportées au prototype pour obtenir un vide secondaire. Dans une deuxième partie, les cinétiques de dépôt et de cristallisation en phase solide sont étudiées. Les couches cristallisées sont ensuite caractérisées par des techniques diverses. Il s'avère, qu'une pression de dépôt élevée entraîne non seulement une vitesse de croissance importantes de quelques 10 um/h mais également de meilleures propriétés électriques et structurales du matériau cristallisé. L'analyse approfondie des propriétés des couches en fonction des paramètres de dépôt montre, qu'une pression de 400 mbar et une température de 560°C sont optimales pour une bonne qualité cristalline. La cinétique, la cristallisation et les propriétés électriques des dépôts dopés in situ ont été étudiés également en fonction des paramètres de dépôt et des flux de gaz dopants, arsine et diborane. Nous avons obtenu des dopages intermédiaires de type p donnant moins de 10 puissance 17 cm -3 porteurs libres avec une mobilité d'environ 30 cm2/Vs. Le dopage de type n, donc avec de l'arsenic, a été réalisé dans la gamme 5 x 10 puisance 17 cm -3 à 10 puissance 20 cm -3, les mobiltés pour les dopages de l'ordre de 10 puissance 19 cm -3 étant supérieures à 50 cm2/Vs. Finalement, une première diode pin, réalisée entièrement par dépôt SAPCVD, a montré des cractéristiques intéressantes par raport à la CVD à basse pression. Cependant, elles restent encore insuffisantes et necessitent une optimisation ultérieureCe travail est consacré à la fabrication de couches


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 135 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 120-135

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Beaulieu.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2001/48

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : MF-2001-MUN
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001REN10047
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.