Thèse soutenue

Méga-obstacles et dépressions topographiques, leur influence sur la dynamique éolienne, les ergs et l'ensablement des espaces oasiens

FR
Auteur / Autrice : Boualem Remini
Direction : Monique Mainguet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Reims

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Des expériences de laboratoire sur un obstacle isolé placé dans un courant fluide révèlent l'apparition d'une aire de sillage à l'aval de celui-ci. A l'échelle synoptique, selon les images satellitales, photographies aériennes et les travaux de terrains, la circulation des courants éoliens au voisinage des méga-obstacles (Eglab, Tassili-Hoggar, Tibesti. . . ) conduit aux mêmes conséquences : apparition des aires d'abri. Les effets des paramètres morphologiques des méga-obstacles sur l'aire d'abri ont été quantifiés. Il a été démontré que les dépressions topographiques (lac Aral, lac Tchad, chott El Djerid, chott Melrhir. . . ) vis à vis de la dynamique éolienne introduisent un effet similaire à un obstacle en relief. La disposition des méga-obstacles sahariens et sahéliens génère des méga-Venturi responsables principaux de la localisation des ergs dont la dynamique éolienne sur les marges constitue une menace pour les oasis et leurs systèmes d'irrigation. Deux études de cas au Magreb ont été sélectionnées : le Grand Erg Occidental et le Grand Erg Oriental.